jeudi 20 juillet 2017

3363

Deux témoins se sont présentés spontanément, très loquaces et soucieux de m’apporter leur aide. Je les ai interrogés. Mais, selon le premier, notre homme était un grand blond efflanqué. Et, selon le deuxième, un petit brun plutôt corpulent. Si bien que je ne sais toujours pas à quoi ressemblait Jéhovah.


De rares troncs d’arbres sont en effet des crocodiles, mais presque tous les crocodiles sont des troncs d’arbre.


Pluie sur l’île. Cette fois, nous sommes réellement cernés.

mercredi 19 juillet 2017

3362

SUZIE – Moi, je n’aimerais pas que Marine Le Pen soit la présidente parce que les Noirs ne pourraient plus venir, mais par contre ça serait bien pour ma copine Rose parce qu’en grattant la terre du parc, l’autre jour, elle a trouvé une pièce de 10 francs.


C’est bien bête de mourir, car tout coup reçu cesse un jour de faire mal, y compris donc le coup fatal qui n’eût été bientôt qu’un mauvais souvenir.


– Jeune fille, voyons, regarde ta grand-mère, ne réduis pas à néant les combats qu’elle a menés, les victoires qu’elle a obtenues, fais comme elle, ôte ton soutien-gorge sur la plage !

mardi 18 juillet 2017

3361

Je crains d’entamer le courage dont j’aurai besoin un jour pour lutter contre une longue et douloureuse maladie, c’est pourquoi je geins si lamentablement dès que je suis affecté par une courte maladie bénigne.


Les rayures amincissent. Ce qui explique comment tant de bagnards ont pu se glisser entre les barreaux de leurs cellules.


Je glissai charitablement un billet sous le cordon du string de l’effeuilleuse, songeant qu’il lui faisait tout de même un très léger bas de laine.

lundi 17 juillet 2017

3360

Pour l’avoir prise dans mes bras sans son consentement, pour n’avoir tenu aucun compte du désaccord qu’elle exprimait pourtant par des plaintes discordantes entendues par tout le voisinage, pour avoir – circonstance aggravante – profité lâchement de son handicap (elle n’a pas de bras) afin de me livrer sur elle à ces attouchements révoltants, la cour m’a condamné à une peine de vingt ans de réclusion assortie de l’interdiction définitive de m’approcher d’elle à moins de cent kilomètres. À la sortie du tribunal, ma guitare semblait satisfaite de la sentence.


J’ai si souvent fait mes adieux à l’île dans cette crique que, lorsque je la retrouve pour de joyeuses vacances, y rôde encore la mélancolie du départ qui annonce dès mon retour l’inéluctable séparation à venir.


J’accorde généreusement à mes filles la permission de parler un peu dans leur lit avant de dormir.
AGATHE – Suzie, papa veut bien qu’on parle un peu !
SUZIE – Ouais ! On va dire quoi ?

vendredi 14 juillet 2017

3359

J’ai décidé de ne pas reprendre le feuilleton du Monde des Livres à la rentrée. Après six années vouées à la lecture intensive et quasi exclusive des parutions nouvelles, mes alexandrins commençaient à boiter. Ma bibliothèque prenait la poussière. J’y retourne.


Comment faire comprendre à cette mouche qu’elle vole beaucoup trop haut pour avoir la moindre chance d’attraper une truite ?


Il pratiquait cyniquement la politique de la terre brûlée. Après moi le Déluge, disait-il encore, lequel en effet s’abattit derrière lui, éteignant les flammes et fécondant les sols.


jeudi 13 juillet 2017

3358

L’odeur était épouvantable sur le palier et dans la cage d’escalier. Après s’être concertés, les habitants de l’immeuble ont forcé la porte de l’appartement. À peine entrés, ils se sont figés en découvrant là un homme né depuis au moins une semaine.


Le modeste se vante pourtant de n’être rien.


Silence des vieux couples où tout est dit, tout est su – un silence de dictionnaire.

mercredi 12 juillet 2017

3357

Si Napoléon avait eu la présence d’esprit de faire pivoter son bicorne sur sa tête de manière à ce qu’il n’offre plus de prise au vent, mais fende l’air, au contraire, la campagne de Russie ne se fût pas si lamentablement enlisée, c’est certain..


Au vu de son nez rouge et grumeleux, il est permis de s’étonner que la framboise ne soit pas le raisin.


Avec un courage somme toute admirable, j’engage à chaque instant mon pronostic vital.